La traversée de l'Atlantique avec Georges Leblanc

Nouvelles de Georges Leblanc – 19/07

Laisser un commentaire

Toute la nuit les quarts se succèdent, le vent se fait capricieux. Le voilier file à 9 noeuds et puis 5 noeuds. Ca fait partie de la mission promise, dit-on. Le vent arrive encore ( dans le tableau ). Mais voilà enfin que la petite dépression tant attendue prend sa place et que le baromètre chute en même temps que le vent monte. C’est  avec 8, 10  et 12 noeuds que notre voilier trace sa roue, laissant les îles de la Madeleine sur notre arrière bord en moins d’une heure. Nous sommes encouragés car nous voyons droit devant le parc du Forillon. La noirceur prend sa place et c’est avec plaisir que les lumières de la Gaspésie nous dessine la route. Nous avons comme destination Rivière aux Renards que nous atteindront en suivant le halo de lumière qui indique le port. Moins de onze milles nous en sépare, ce sera notre premier contact avec la terre et dans environ une heure, une fois le voilier amarré et les formalités douanières accomplies, nous pourrons enfin marcher sur le quai. Gageons que les équipiers auront l’impression que la terre bouge sous leurs pieds dès qu’ils marcheront sur la terre ferme. Aussi tôt l’avitaillement effectué nous larguerons de nouveau les amarres pour rejoindre Québec le plus vite possible. G.L.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s